JMJ 2016 - En écho des merveilles de Dieu

PDFImprimerEnvoyer

De toutes tribus, langues, peuples et nations

De toutes tribus, langues, peuples et nations : ce verset de l’Apocalypse décrit bien le groupe des jeunes qui sont partis aux Journées Mondiales de la Jeunesse avec les Fraternités Monastiques de Jérusalem, venus de partout, parlant différentes langues, mais unis par leur foi en Jésus Christ et leur amour de l’Église.


Notre séjour en Pologne a commencé par quelques jours à Varsovie, pour découvrir cette ville et son histoire douloureuse, vivre la liturgie des Fraternités Monastiques de Jérusalem, plonger ensemble dans la Parole de Dieu, nous émerveiller de l’accueil exceptionnel que nous ont réservé les familles et les frères et sœurs polonais et rencontrer d’autres jeunes venus du monde entier, notamment lors d’une eucharistie priante et festive présidée par le cardinal Nycz, archevêque de Varsovie, au sanctuaire de la Divine Providence.

 

Nous sommes ensuite partis pour Cracovie, la ville de saint Jean-Paul II et de sainte Faustine, les saints patrons des JMJ, qui nous ont accompagnés tout au long de ces journées. Entre les laudes et la veillée de chaque soir à l’église sainte Barbara au cœur de la ville, différentes propositions nous étaient faites : catéchèses données par les évêques, confessions, prière silencieuse, lectio divina commune, chapelet de la divine miséricorde, visites…

 

 

Une journée a été consacrée à un pèlerinage au sanctuaire de la Divine Miséricorde, ce qui nous a permis de passer la Porte sainte. Et bien sûr, nous avons participé aux grandes célébrations autour de notre pape François : liturgie d’accueil, chemin de croix, veillée et messe d’envoi. Il était beau de voir tous ces jeunes si joyeux mais aussi tellement silencieux pendant l’adoration du Saint-Sacrement.

 

C’est le cœur rempli d’action de grâce pour tout ce que le Seigneur a fait en chacun de nous, entre nous et à travers nous au cours de ces JMJ que nous avons pris le chemin du retour. Car, comme nous l’a rappelé le pape François, «les JMJ, pourrions-nous dire, commencent aujourd’hui et continuent demain, à la maison, parce que c’est là que Jésus veut te rencontrer à partir de maintenant. Le Seigneur ne veut pas rester seulement dans cette belle ville ou dans de chers souvenirs, mais il désire venir chez toi, habiter ta vie de chaque jour : les études et les premières années de travail, les amitiés et les affections, les projets et les rêves.»

Vidéo : JMJ 2016 avec les Fraternités de Jérusalem