Lire les Actes des Apôtres - 8

Introduction à l'étape

Après l’arrestation de Paul à Jérusalem, le discours qu’il a improvisé devant le Temple (22,1-31) et l’émeute qui s’en est suivie (22,22-29), c’est un long parcours judiciaire qui est raconté, étape après étape, dans les quatre chapitres que nous lisons ce mois-ci. De même que Jésus avait été renvoyé de la juridiction d’Hérode à celle de Pilate, du pouvoir religieux au pouvoir politique, Paul est amené à comparaître devant le Sanhédrin (23), puis devant le gouverneur romain Félix (24) et enfin devant le roi Agrippa (25-26). Mais ces comparutions, qui s’échelonnent sur plusieurs années, sont entrecoupées de complots déjoués (23,12-22 ; 25,1-5), de transferts du prisonnier (23,23-35) et de changements des autorités compétentes, de Félix à Festus (24,27), de Festus à Agrippa (25,13-22). Aussi plutôt que d’essayer de suivre par le menu ces péripéties un peu déroutantes, il nous faut plutôt essayer de comprendre ce que Luc veut signifier par ces longs récits.

Lire la suite : Introduction à l'étape

   

Lire le texte

[30] Le lendemain, voulant savoir de quoi les Juifs l’accusaient au juste, il le fit détacher et ordonna aux grands prêtres ainsi qu’à tout le Sanhédrin de se réunir ; puis il amena Paul et le fit comparaître devant eux.

Lire la suite : Lire le texte

   

Méditer - Paul devant le Sanhédrin (Actes 23,1-11)

On s’attendrait à un nouveau discours. Paul, arrêté devant le Temple, avait déjà longuement harangué la foule hostile qui l’entourait. Conduit le lendemain devant le Sanhédrin, par le tribun romain, il tient là l’occasion d’un discours plus enflammé encore devant cette assemblée choisie. Mais le discours attendu se réduit à deux phrases et la comparution se résume à deux altercations qui ne laissent apparaître que violence et divisions.

Pour lire le texte de cette rubrique, cliquez ici

   

Théophile en prière

Seigneur Jésus, toi le Ressuscité,
le premier-né d’entre les morts,
tu nous as rendus vivants de ta vie,
libres de ta liberté plus forte que la mort.
Sois béni pour le témoignage transmis par tes apôtres,
sois béni pour ces paroles inspirées que tu mets sur leurs lèvres
et qui rappellent à tous les hommes les merveilles de ton amour.
Toi l’Innocent, qui as voulu être livré aux lois des hommes,
nous te confions tous ceux qui souffrent l’injustice ;
toi qui devant tes juges t’es tenu en silence,
nous te confions tous ceux dont la parole est bafouée, dévoyée.
Constitue-nous, nous aussi, en témoins de ta résurrection ;
mets en nous cet Esprit que tu as promis,
qui nous soufflera la juste attitude et la parole vraie
pour que cette immense espérance que tu as déployée sur le monde
soit connue et aimée, et reconnue comme venant de toi,
notre Seigneur et notre frère, notre appui et notre avenir,
notre vie, partagée en plénitude avec le Père et l’Esprit,
aux siècles éternels. Amen.

   

Qu'en dit Théophile ?

Le cœur serré, Théophile suit, étape après étape, les tribulations de Paul. Il frémit devant l’hostilité et la violence manifestées au Sanhédrin. Il s’impatiente devant les lenteurs calculées du gouverneur Félix et s’indigne qu’il laisse Paul croupir en prison selon ses intérêts mesquins.

Lire la suite : Qu'en dit Théophile ?