Contempler

Une Bible en images

PDFImprimerEnvoyer

Une «Bible en images»... C'est bien ainsi que le Moyen-Âge envisageait l'art de l'imagerie religieuse et en particulier des fresques dont il ornait volontiers les voûtes de ses édifices cultuels. À ses fidèles bien souvent illettrés, l'Église dispensait les fondements de la foi et à travers des récits bibliques en images et, bien souvent, en symboles. La fresque que nous contemplons aujourd'hui a tout d'une bande dessinée : deux mystères s'y succèdent : celui de l'Annonciation (une «bulle» sort de la bouche de l'ange Gabriel !) et celui de la Visitation. L'artiste a entouré la scène de nombreux rinceaux fleuris, lui prêtant ainsi un aspect paradisiaque : il s'agit bien d'une nouvelle création. Au «non» effrayé de la première Ève, partie se cacher dans le jardin, répond le «oui» libre et confiant de la Nouvelle Ève, Marie, qui court sur les collines annoncer et partager sa joie à sa cousine Élisabeth.

 

L'Annonciation et la Visitation

(Église de Keldby, Danemark, XVIe s.)

 

On compte aujourd’hui 1800 églises médiévales conservées au Danemark. Un grand nombre d’entre elles recèlent en leur intérieur un véritable trésor pictural : des fresques qui, durant le Moyen Âge, ont recouvert et animé les murs des églises. Pendant plus de quatre siècles, cette véritable «Bible en images» s’est développée et modifiée selon les goûts et les besoins des époques et des lieux. On ne connait de nouveau ces peintures murales que depuis un siècle et demi. Elles ont en effet été presque quasiment toutes recouvertes par une couche de peinture blanche à partir du 16e siècle, soit dans le souci de suivre les conseils des réformateurs en matière d’image lorsque les thèmes représentés n’étaient pas conformes, soit simplement parce que le goût de l’époque ne correspondait plus à celui qui avait donné naissance aux fresques. La fresque que nous contemplons aujourd'hui remonte à l'époque du gothique tardif (entre 1475 et 1550 environ) ; elle est située dans l’église de Keldby dont le patrimoine pictural est remarquable par sa conservation, son unité et son étendue. Keldby est une petite commune qui se trouve sur l’île de Møn, au sud de Sjælland.

Source : http://www.narthex.fr/

 

Voir le fond d'écran de ce 10 décembre 2009