Jeudis de l'Avent 2008 : «La liturgie» - 3

PDFImprimerEnvoyer

En ce troisième Jeudi de l’Avent, l’abbé Paul De Clerck s’est demandé avec nous si l'on évangélise par la liturgie. Il nous a d’emblée expliqué que le but premier de la liturgie n’était pas l’évangélisation. La liturgie est gratuite ; il ne faut pas la faire servir pour autre chose que ce pour quoi elle est faite : «pour la gloire de Dieu et le salut du monde».

Cela dit, en nous tournant ainsi vers Dieu, la liturgie en quelque sorte nous évangélise, mais à sa manière, en nous faisant entrer plus profondément dans le mystère de la foi.

Fort de cette introduction, l’abbé Paul De Clerck s’est ensuite interrogé dans une première partie sur les éléments qui évangélisent :
• la proclamation de la Parole
• les textes liturgiques tissés de termes bibliques
• les actions de l’eucharistie qui nous identifient au Christ jusqu’à la communion (par exemple la fraction du pain au chant de l’Agnus Dei : c’est reconnaître que Dieu a livré sa vie pour nous)
• les lieux spécifiques aménagés
• la manière de réaliser des actes liturgiques
• la manière dont l’assemblée se dispose
• le silence, qui est aujourd’hui un grand vecteur d’approfondissement, d’élévation de notre cœur vers le Seigneur.

Dans une seconde partie, il s’est arrêté sur les divers sacrements qui, lorsqu’ils sont célébrés de manière à laisser jaillir toute la puissance de l’acte, sont une véritable catéchèse.
Finalement, le maître mot de cette conférence était : «La liturgie est très concrète. Elle dit ce qu’elle fait. Il ne s’agit pas de dire ce qu’on va faire. L’acte liturgique parle en lui-même».

Vous pouvez écouter l'intégralité de la conférence en utilisant le player ci-dessous (format mp3 - durée 21 mn).

Player confrence