31 janvier - Profession monastique à Bruxelles

PDFImprimerEnvoyer

L'amour ne passera jamais

Les textes de ce 4e dimanche du temps ordinaire étaient particulièrement inspirants pour célébrer une profession monastique : c'est conduite à la fois par le prophète Jérémie, appelé «dès le sein maternel», et par l'apôtre Paul indiquant le «le chemin par excellence», celui de l'amour, que sœur Lucja, au terme de son noviciat accompli dans les Fraternités de Bruxelles, a prononcé ses premiers vœux.

Voir le reportage photos (© FMJ)

L'assemblée était nombreuse, tant du côté des fidèles, rejoints par la famille de Lucja, venue de Pologne, que du côté des frères et sœurs, puisque les Fraternités de Varsovie étaient là, presque au complet, au terme de la retraite d'hiver que frères et sœurs venaient de vivre à l'abbaye de Scourmont. Le signe de la vie consacrée se comprend en Église et ce fut une belle manière de clore l'année de la vie consacrée, non comme on referme un livre, arrivé à la dernière page, mais comme on continue une histoire, celle de l'alliance conclue avec nos pères et dans laquelle, aujourd'hui encore, nous sommes ensemble invités à entrer.