Prier dans la ville

La lectio divina - Méditer

Imprimer

Navigation

- Qu'est-ce que
la Lectio divina ?

- Comment s'y préparer ?
- 1. Lire
- 2. Méditer
- 3. Prier
- 4. Contempler


La méditation ne doit pas être entendue dans le sens d’une méditation introspective de type ignatien ou comme une auto-analyse psychologisante. Elle est par contre un approfondissement du sens du texte lu ; dans cette opération d’approfondissement peuvent intervenir des instruments d’étude, de consultation, donc des dictionnaires bibliques, des commentaires, etc. On pourra aussi se référer aux notes de bas de page (présentes dans les «grosses Bibles») et aux références mentionnées en marge du texte.

Certes, la lectio divina ne doit pas être confondue avec l’étude d’un texte biblique ; cela dit, l’étude peut et doit trouver sa place dans la lectio divina. Il s’agit en effet de dépasser l’altérité du texte, la distance qui nous sépare de ces textes écrits il y a longtemps dans des langues et des contextes culturels extrêmement différents des nôtres. Il faut prendre au sérieux cette altérité du texte pour ne pas risquer de tomber dans le subjectivisme et pour ne pas faire dire au texte ce que celui-ci n’a jamais voulu dire.
 
Dans la meditatio, on doit tendre à faire émerger la pointe théologique du texte, son message central, ou à tout le moins son aspect marquant. Ainsi commence le dialogue entre la personne et le texte, l’interaction entre la vie du lecteur et le message du texte. C’est à ce moment que, de façon naturelle, naît la prière.


...........................................................................
Cette méditation a été composée
à partir de l'article d'Enzo Bianchi :
"La lectio divina - Fondements et pratiques",
extrait du Sources Vives n°113 :
Prier la Bible (épuisé)

Facebook Google Twitter