Prier dans la ville

La lectio divina - S'y préparer

PDFImprimerEnvoyer

Pour la lectio divina, il faut avant tout un lieu de solitude et de silence. Il s’agit de chercher et d’écouter Dieu «qui est dans le secret» (Mt 6,6). Pour se disposer à écouter la Parole, il est nécessaire de faire taire les nombreuses paroles et les bruits qui assourdissent le cœur, il faut entrer dans la dimension essentielle du silence et de la solitude, en prenant de la distance par rapport aux nombreuses présences qui nous prennent d’assaut journellement. Une parole autorisée ne peut naître que du silence, d’une longue écoute, de la capacité de méditer et de penser, de réfléchir et de pondérer.

Pour s’aider à entrer dans la lectio divina, on peut recourir à une icône, à une bougie allumée. Il est certainement essentiel d’impliquer le corps dans la rencontre avec le Seigneur à laquelle on se prépare : la lectio divina n’est pas purement intellectuelle, mais elle doit concerner toute la personne, tout le corps. Il est bon aussi de consacrer à la lectio divina un moment fixe de la journée, un temps auquel on reste fidèle, et non des moments perdus, grappillés entre les nombreuses activités. Le temps convenant au sérieux qui doit caractériser la lectio divina est une heure ; mais c’est bien davantage la persévérance, l’assiduité quotidienne, qui produit des fruits, au-delà d’une mesure de temps qui dépend par ailleurs toujours du status et des activités de celui qui s’applique à la lectio divina.
 
On se prépare à la lectio divina par le silence, par l’exode de soi-même, mais aussi par la prière. Et avant tout par l’épiclèse, par l’invocation du Saint-Esprit qui peut ouvrir les oreilles de notre cœur pour nous donner l’intelligence de la Parole. Puis, après la prière à l’Esprit, on peut être aidé à entrer dans le climat d’écoute et de dialogue amoureux avec le Seigneur qui parle au travers de la page biblique par la lecture d’une strophe du psaume de l’écoute (Ps 119 [118]), véritable duo d’amour assimilable au Cantique des Cantiques. On entre ainsi toujours davantage dans la lectio divina comme lieu sacramentel de l’expérience de l’amour de Dieu. Alors peut commencer l’itinéraire de la lectio divina à travers le texte biblique.


...........................................................................
Cette méditation a été composée
à partir de l'article d'Enzo Bianchi :
"La lectio divina - Fondements et pratiques",
extrait du Sources Vives n°113 :
Prier la Bible (épuisé)