Première soirée au catéchuménat. Une rencontre lumineuse

Comment en vient-on à entamer une démarche de catéchuménat ? Comment, perdu dans un monde de stress et d’incertitude, en vient-on à chercher le Christ ? Comment en vient-on à chercher du regard la Lumière Ineffable ?

 

Les réponses à ces questions sont multiples et variées, chacun a son vécu, son éducation, son bagage ; chacun vient au Christ selon les chemins qui lui sont propres. Toutefois, combien il est merveilleux de se rendre compte que les trajectoires convergent malgré les différences, comme si, par delà tout ce qui fait la spécificité et la complexité d’un être humain, une seule voix d’Amour résonnait, respectant l’individu et parlant à chacun son langage. Oui, à entendre les gens rassemblés ce vendredi 2 octobre, on prenait conscience que c’était la même voix qui nous avait appelés et réunis là.

 

La Fraternité de Jérusalem ? Un oasis de paix et d’harmonie au cœur de la ville, une fraternité d’hommes et de femmes ayant dédié leur vie à la quête de la Vérité, un phare éclairant ceux qui cherchent le chemin vers le centre de leur cœur où réside le Seigneur. Ici, on se réunit en toute simplicité, en toute charité, en toute vérité, on vient pour écouter, partager et prier.

Ici, on partage le pain et le fromage mais aussi un moment de détente et de bonne humeur, chacun se présente, chacun est accueilli, on redécouvre le sens du mot hospitalité.


Ensuite, on met les chaises en cercle : frères, sœurs, prêtres, laïcs, néophytes, catéchumènes, recommençants, tout le monde est uni dans une chaîne fraternelle. Le chant cristallin des sœurs tombe sur l’assemblée comme une pluie d’or avant d’être repris en chœur par tous. Avant la fin de la soirée, le Verbe aura circulé, tous auront fait une rencontre dans leur cœur, auront été raffermis dans leur foi ou auront fait l’extraordinaire expérience de la chaleur humaine. Nul ne rentrera bredouille après une soirée comme celle-là car chacun aura trouvé un trésor personnel, une réflexion ou une sensation, qui le fera avancer sur son propre chemin vers le Seigneur.

 

Sébastien, catéchumène

 

Les rencontres du catéchuménat ont lieu le vendredi, tous les quinze jours, après la liturgie, à 19h30. Ils sont plus d’une dizaine à cheminer, à la suite de Jésus, catéchumènes, néophytes, confirmands ou recommençants, accompagnés par des frère et sœurs de Jérusalem, un séminariste et un couple. Vous pouvez rencontrer un prêtre au bureau d’accueil, dans l’église Saint-Gilles, pour tous renseignements.

Toutes les nouvelles



Août 2013 - Une journée de marche en Aubrac

C’était une première…...


Ossun - Paroisse en fête

Un beau lâcher de ballons...


La famille, don de Dieu

Session des familles...

Au désert de l'Aubrac - Été 2010

Un été au désert... C'est...


Juin 2010 - Voyage d'«Ogives» à Cologne

Tous les chemins mènent...


25 juin 2010 - Le Pèlerin, Oratorio jacquaire

Pour sa deuxième représentation...





Ossun - Sur les pistes du bonheur

Pendant les vacances...


XIIIe semaine du Marais Chrétien

La XIIIe semaine du Marais...



Revêtus de sa joie - Vêtures à Ossun

Pour la Fraternité apostolique...


Ossun - Pèlerinage paroissial à Rome

Comment résumer en quelques...





29 août 2009 - Professions monastiques

Au terme d'un été gorgé...



La fondation de Cologne a 3 mois !

Aller de commencement...


Pèlerinage en Terre Sainte

Pour cette édition 2009,...

Pèlerinage au Mont-Saint-Michel

«Je veux voir Dieu !»...


Semaine Sainte et Pâques à Saint-Gervais

Un coup de marteau ouvre...

XIIe Semaine du Marais Chrétien

En cette année mondiale...

Dimanche avec Dieu à Bruxelles

En ce deuxième dimanche...




L’expérience de Dieu est-elle possible ?

La Fraternité évangélique...



8-9 novembre 2008 - Fiat Lux - Le ciel

Deux jours la tête dans...

module by Inspiration