Pèlerinage en Terre Sainte - Avril 2016

«Hinnèni ! Me voici !» Partir en pèlerinage, c’est répondre à Dieu par ce hinnèni. Me voici Seigneur, avec ma tête, avec mains, avec mes pieds, avec mon cœur. Partir en pèlerinage en Terre Sainte, c’est se mettre à la disposition de cette terre qui nous parle de l’Alliance et du Royaume, et découvrir qu’en effet, «le Seigneur est en ce lieu» ! C’est marcher dans les pas des patriarches dans le désert, nous arrêtant avec les prophètes pour puiser un peu de cette eau qui jaillit de façon inexplicable au milieu des rochers ; nous perdre dans le dédale des rues de Jérusalem dans les pas de Jésus qui monte au Temple ; monter au tombeau avec Marie-Madeleine et les apôtres ; scruter les bords du lac de Galilée pour découvrir qu’Il est là sur le rivage ; s’arrêter un instant dans le calme et la fraîcheur de la grotte de Nazareth avec Marie...

Voir le reportage photos (© C. Babski)

Au désert

Nous étions 108 pèlerins de Paris, Bruxelles, Montréal, Strasbourg, Cologne, répondant à cet appel à sillonner la Terre Sainte, à nous nourrir de ce «cinquième évangile». Notre premier regard fut pour Jérusalem, pour contempler cette ville dont nous portons le nom, avant de commencer notre immersion dans la Parole par la Genèse et la messe de la création dans les jardins dominant la ville, nous donnant de sentir la vie qui y foisonne.


Les premiers jours, avec les patriarches au désert, nous ont appelés à un lâcher-prise, un abandon à la manière d’Abraham qui, confiant en Dieu, est prêt à offrir son fils Isaac. Lâcher-prise du quotidien, des affaires laissées derrière soi, pour entrer dans le désert, pour faire l’expérience de la rencontre de Dieu qui nous y attendait. Expérience du hinnèni d’Abraham et du surcroît accordé par Dieu dans le désert près d’Arad ; expérience du combat et de la bénédiction de Jacob au Mont Avnon ; expérience de fraternité avec Joseph au Maktesh Hakatan ; expérience de la marche avec Dieu comme Moïse et le peuple en exode au Maktesh Ramon... et, chaque soir, la douceur du Kibboutz de Mashabei Sade nous accueillait pour refaire nos forces, nous permettant de poursuivre notre marche.


Au fil des jours, l’aridité du désert nous a révélé la beauté de la création : rochers, plantes, fleurs, oiseaux, insectes et reptiles, et surtout des sources d’eaux insoupçonnées nous introduisant peu à peu à la Source d’Eau vive, par l’évocation du Messie avec la messe de saint David dans les vestiges de la basilique d’Avdat, et la marche des prophètes sur les bords de la source jaillissante d’Ein Guedi. La fraîcheur du jardin botanique du Kibboutz d’Ein Guedi a accueilli notre méditation sur les Sapientiaux.

Jérusalem

Puis, longeant la mer Morte, nous avons rejoint Jérusalem en chantant les psaumes des montées. «Ô ma joie quand on m’a dit : allons à la maison du Seigneur ! Et maintenant s’arrêtent nos pas dans tes portes, Jérusalem.»

 

Mais avant d’entrer dans la ville sainte pour y rencontrer le Christ, il nous fallait encore faire un détour par le désert pour y entendre la prédication du Précurseur. Au fil de l’eau, qui se révèle à chaque instant si précieuse, nous avons suivi les traces de Jean-Baptiste sur les sentiers escarpés le long des gorges du Wadi Kelt. Passant par Jéricho, nous avons rejoint Bethléem où, après une halte à la Basilique pour prier dans la grotte de la Nativité, nous avons rejoint le monastère bénédictin melkite de l’Emmanuel, installé au pied du mur, pour y célébrer la messe de la Nativité.


De retour à Jérusalem pour marcher à la suite du Seigneur, nous avons chanté les laudes du Jeudi Saint dans la grotte de Gethsémani avant de partir pour Siloé et Bethesda, afin de vivre l’expérience pascale offerte à l’aveugle et à l’infirme. Le soir, c’est au cœur de la cité, dans la basilique de l’Ecce Homo que nous avons célébré la messe du Jeudi Saint, puis l’office de la nuit ; les bruits étouffés de la ville résonnant sous les voûtes de l’église.


C’est auprès des escaliers romains à Saint-Pierre-in-Gallicante que nous avons chanté les laudes du Vendredi Saint et évoqué le reniement de Pierre, avant de suivre Jésus dans sa Passion au long des rues de la ville. L’après-midi, les jardins de la basilique Sainte-Anne nous ont accueillis pour les confessions et un Chemin de Croix, puis nous y avons célébré la Passion.


L’aurore du jour de la résurrection a vu quelques courageux se rendre au tombeau, dans le Saint-Sépulcre, de bon matin, avant de gravir le mont des Oliviers pour célébrer la messe de la Résurrection. « Dites à mes frères d’aller en Galilée : c’est là qu’ils me verront. » Alors nous ne nous sommes pas attardés et avons pris la direction de la Galilée.

En Galilée

Chemin faisant, nous nous sommes arrêtés à Naplouse, pour rencontrer le pasteur de la petite communauté catholique latine et boire au puits de Jacob, désireux cependant de continuer le chemin à la rencontre du Christ ressuscité pour goûter non pas seulement l’eau terrestre, mais l’Eau vive proposée à la Samaritaine.


Dans la lumière de la Résurrection, nous avons entrepris de mettre nos pas dans ceux de Jésus sur les bords du lac de Tibériade, en commençant par méditer les béatitudes, ce «portrait intérieur du Christ», comme le dit Benoît XVI, avec l’invitation à nous mettre «en route» !


Nous nous sommes donc mis en route, dans les gorges d’Arbel pour nous mettre à l’école de Jésus à travers les paraboles, puis nous avons rejoint le bord du lac à Magdala, où les vestiges d’un village et d’une synagogue du premier siècle ont été récemment mis à jour. Nous sommes ensuite montés dans la «barque», célébrant l’eucharistie dans la nouvelle église dédiée aux femmes de l’Évangile. À Capharnaüm, nous nous sommes nourris de l’Eucharistie auprès de la maison de Pierre.


Le lendemain, c’est un autre hinnèni que nous avons entendu devant l’autel de pierre de Tabgha. Mettant sur mes lèvres la parole d’Abraham, j’y ai renouvelé devant la communauté rassemblée ma profession monastique pour trois ans. Quelle joie de se mettre à la suite de saint Jean proclamant : «C’est le Seigneur !».


Puis remontant aux sources du Jourdain pour y renouveler notre promesse baptismale, nous avons poursuivi notre route jusqu’au mont Thabor, évoquant la Transfiguration. Le lendemain, à Nazareth, nous nous sommes mis à l’école de Marie et de Joseph, un élan pour vivre de manière extraordinaire le quotidien sur lequel s’ouvre ce pèlerinage.


Avant de repartir, nous avons retrouvé Jérusalem, pour y vivre les laudes de l’Ascension, puis la messe de Pentecôte à l’église Saint-Vincent-de-Paul chez les Petites sœurs des pauvres.


Enfin, comment ne pas évoquer la richesse des rencontres de ce temps béni en Terre Sainte : les rencontres entre pèlerins venant de tous horizons (venus notamment pour la Pâque juive ou pour la Pâque orthodoxe), celles avec les gens de cette terre, juifs, chrétiens, musulmans, qui font de Jérusalem un lieu unique où cette promiscuité génère des tensions, mais aussi de grandes joies ; et qui appelle notre prière pour que, selon le désir du Seigneur, «tous soient un» !

 

«Appelez de beaux jours sur Jérusalem : paix à tes tentes !»

Lire le témoignage d'un pèlerin

Agenda

Cologne  Le 23 juillet 2017

Sonntagabend: Vesper entfällt

Die Gemeinschaften von Jerusalem singen an diesem Sonntag die Vesper nicht in Groß Sankt Martin (Wüstentag der Gemeinschaften).

 

Die Sonntagsmesse um 11.00 Uhr findet wie gewohnt statt. Die Kirche schließt um 17.00 Uhr.

 

 


Cologne  Le 27 juillet 2017

Was glaubst du?

Angebot für Junge Erwachsene, sich gemeinsam mit uns und anderen jungen Leuten mit dem Glauben und den Fragen rund um ihn auseinanderzusetzen.

Alles weitere (Thema, Ablauf...) im Artikel auf der linken Seite.

Ganz herzliche Einladung!

 

 

Horaire : 19h25


Cologne  Le 30 juillet 2017

Geänderte Gottesdienstordnung

Bitte beachten Sie die heutigen Gottesdienstzeiten:

 

8.00 Uhr  Auferstehungsoffizium

 

11.00 Uhr Heilige Messe

 

Danach finden bis Ende August keine weiteren Gottesdienste und Gebetszeiten in Groß Sankt Martin statt, da sich die Gemeinschaften der Schwestern und Brüder im August in Exerzitien befinden und zum Jahreskapitel zusammenkommen.

 

Die Kirche ist im August von Dienstag bis Sonntag in der Zeit von 14.00 - 17.00 Uhr für das persönliche Gebet und zur Besichtigung geöffnet.

 


Cologne  Du 30 juillet au 31 août 2017

Keine Liturgie im August

Da sich unsere Gemeinschaften im August in Exerzitien befinden, wird es in der Zeit von Sonntag, 30. Juli ab der Vesper, bis einschließlich Donnerstag, 31. August, keine Gebetszeiten und Gottesdienste in Groß Sankt Martin geben. Ab September halten wir unsere Gebetszeiten wieder wie gewohnt.

 

Die letzte Gebetszeit vor der Abreise am Sonntag, 30. Juli:

11.00 Uhr Heilige Messe

 

Die Kiche bleibt von Dienstag bis Sonntag am Nachmittag von 14.00 -17.00 Uhr für das stille Gebet und zur Besichtigung geöffnet.

 

Wir bedanken uns für Ihr Verständnis und bleiben mit Ihnen im Gebet verbunden.

Die Schwestern und Brüder von Jerusalem

 


Strasbourg  Du 1er au 31 août 2017

Absence des Fraternités au mois d'août

Les frères et sœurs des Fraternités Monastiques de Jérusalem seront absents du mardi1er au jeudi 31 août 2017. Les liturgies reprendront à Saint-Jean le vendredi 1er septembre avec le chant des laudes à 7h. 

 

Au cours du mois d'août, il vous est possible de participer à la messe paroissiale célébrée à 17h30 à Saint-Jean le dimanche ainsi que le lundi 15 août.

 

Lieu : Église Saint-Jean-Baptiste



Toutes les nouvelles



Août 2013 - Une journée de marche en Aubrac

C’était une première…...


Ossun - Paroisse en fête

Un beau lâcher de ballons...


La famille, don de Dieu

Session des familles...

Au désert de l'Aubrac - Été 2010

Un été au désert... C'est...


Juin 2010 - Voyage d'«Ogives» à Cologne

Tous les chemins mènent...


25 juin 2010 - Le Pèlerin, Oratorio jacquaire

Pour sa deuxième représentation...





Ossun - Sur les pistes du bonheur

Pendant les vacances...


XIIIe semaine du Marais Chrétien

La XIIIe semaine du Marais...



Revêtus de sa joie - Vêtures à Ossun

Pour la Fraternité apostolique...


Ossun - Pèlerinage paroissial à Rome

Comment résumer en quelques...





29 août 2009 - Professions monastiques

Au terme d'un été gorgé...



La fondation de Cologne a 3 mois !

Aller de commencement...


Pèlerinage en Terre Sainte

Pour cette édition 2009,...

Pèlerinage au Mont-Saint-Michel

«Je veux voir Dieu !»...


Semaine Sainte et Pâques à Saint-Gervais

Un coup de marteau ouvre...

XIIe Semaine du Marais Chrétien

En cette année mondiale...

Dimanche avec Dieu à Bruxelles

En ce deuxième dimanche...




L’expérience de Dieu est-elle possible ?

La Fraternité évangélique...



8-9 novembre 2008 - Fiat Lux - Le ciel

Deux jours la tête dans...

module by Inspiration