Thème 2010

«De tout cela, c'est vous qui êtes les témoins» (Luc 24,48)

Les acteurs du mouvement oecuménique ont souvent médité le dernier discours de Jésus avant sa mort. Cet ultime testament souligne l'importance de l'unité des disciples du Christ pour la mission : «Que tous soient un? afin que le monde croie» (Jn 17, 21).


De manière originale, les Eglises d'Ecosse ont choisi de nous faire entendre cette année le dernier discours du Christ ressuscité avant son Ascension, qui s'achève par ces mots : «Le Christ souffrira et ressuscitera des morts le troisième jour, et on prêchera en son nom la conversion et le pardon des péchés à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. De tout cela, c'est vous qui êtes les témoins» (Lc 24,46-48). Ce sont donc les ultimes paroles du Christ que nous méditerons.

C'est même l'ensemble du chapitre 24 de l'évangile de Luc que nous sommes invités à parcourir au long de la Semaine de prière pour l'unité chrétienne 2010. Que ce soient les femmes paniquées au tombeau, les deux disciples découragés sur la route d'Emmaüs, ou encore les onze apôtres saisis par la crainte et le doute, tous ceux qui font ensemble la rencontre du Christ ressuscité sont envoyés en mission : «de tout cela, c'est vous qui êtes les témoins». Cette mission ecclésiale confiée par le Christ, nul ne peut se l'approprier. C'est la communauté de ceux et celles qui ont été réconciliés avec Dieu et en Dieu qui peut témoigner en vérité de la puissance du salut offert en Jésus Christ.

On devine que la manière de témoigner de Marie Madeleine, de Pierre ou des deux disciples d'Emmaüs ne sera pas identique. Et pourtant, c'est bien la victoire de Jésus sur la mort que tous mettront au cœur de leur témoignage. Dans ce qu'elle a d'unique pour chacun d'eux, la rencontre personnelle avec le Ressuscité a radicalement changé leur vie et une même évidence s'impose à eux : de tout cela, il nous faut être témoins. Leur récit aura des accents différents, parfois même des dissensions pourront naître entre eux sur ce que requiert la fidélité au Christ, et pourtant tous oeuvreront à l'annonce de la Bonne Nouvelle.

Les huit jours de prière

Au cours de la Semaine de prière pour l'unité chrétienne 2010, nous allons méditer jour après jour le chapitre 24 de l'évangile de Luc en nous arrêtant aux questions qui y sont posées : questions de Jésus à ses disciples, question des apôtres au Christ.

Chacune de ces interrogations permet en effet de souligner une manière spécifique de témoigner du Ressuscité. Pour chacune d'elles, nous sommes invités à réfléchir à notre situation de divisions ecclésiales, et aux remèdes que, concrètement, nous pouvons y apporter. Témoins, nous le sommes déjà, et devons l'être toujours mieux. Comment ?
- en célébrant Celui qui nous fait le don de la vie et de la résurrection (1er jour) ;
- en sachant partager à d'autres l'histoire de notre foi (2e jour) ;
- en prenant conscience que Dieu est à l'oeuvre dans nos vies (3e jour) ;
- en rendant grâce pour l'héritage de la foi reçue (4e jour) ;
- en confessant le Christ vainqueur de toute souffrance (5e jour) ;
- en cherchant à être toujours plus fidèles à la Parole de Dieu (6e jour) ;
- en grandissant dans la foi, l'espérance et la charité (7e jour) ;
- en offrant l'hospitalité, et en sachant l'accueillir quand elle nous est offerte (8e jour).

 

Dans chacun de ces huit aspects, notre témoignage ne serait-il pas davantage fidèle à l'évangile du Christ si nous le rendions ensemble ?

Au fil de la liturgie

Agenda de la prière