Le temps de Noël

Imprimer

Autour de la crèche : Étienne, Jean et les Innocents, les mages et,déjà, l'eau est changée en vin

Le temps de Noël, qui commence avec les Vigiles de la Nativité du Seigneur, dans la nuit du 24 au 25 décembre, dure jusqu'au Baptême du Seigneur.


Il comprend de nombreuses fêtes qui se succèdent à un rythme impressionnant : dès le lendemain de Noël : saint Étienne, le premier martyr, semble signer de son sang la réalité du mystère de l'Incarnation. Puis ce sont saint Jean et les Saints Innocents (les 27 et 28 décembre), le dimanche de la sainte Famille et la fête de la Mère de Dieu (1er janvier), avant que tout ne se concentre et, pour ainsi dire, se résume, dans la fête de l'Épiphanie, que nos frères d'Orient appellent fête de la Théophanie, associant dans une même célébration liturgique les trois premières manifestations du Fils de Dieu au monde : l'adoration des mages à la crèche, la baptême de Jésus par Jean le Baptiste, et le miracle de l'eau changée en vin à Cana.

«Il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui», nous dit l'évangéliste (Jean 2,11).


Facebook Google Twitter