L’Épiphanie

PDFImprimerEnvoyer

Fêtée traditionnellement le 6 janvier, la solennité de l’Épiphanie évoque la venue des mages à Bethléem, pour adorer l’enfant. Mais, selon le sens même de son nom qui signifie en grec «manifestation», elle recouvre en fait bien d’autres mystères, comme le maintient la tradition de l’Orient chrétien, en particulier le baptême du Christ au Jourdain et sa venue aux noces de Cana où il accomplit son premier signe.

 

«Aujourd’hui, disait saint Pierre Chrysologue, au Ve s., les mages qui cherchaient un seigneur brillant dans les étoiles, le trouvent vagissant dans une crèche. Aujourd’hui, le Christ entre dans le sein du Jourdain pour y laver le péché du monde. Aujourd’hui, le Seigneur accomplit le premier des signes du ciel en changeant l’eau en vin.»

 

Il ne s’agit donc pas de s’émerveiller devant un conte de fées — des rois couvrant de présents un enfant pauvre ! — mais de rendre grâce pour la fête de l’universalité qu’est l’Épiphanie. Déjà les détails rapportés par l’évangéliste nous montraient que les figures étaient accomplies, mais aussi subtilement déplacées : ce n’est pas à Jérusalem qu’apparaît l’enfant, mais à Bethléem, «le plus petit des clans de Juda» ; à l’or qui manifeste sa royauté et à l’encens qui exalte sa divinité, les mages joignent un cadeau que n’avait pas annoncé le prophète : la myrrhe qui préfigure son ensevelissement et indique que la puissance de l’enfant se révèle dans son humilité, et jusqu’à l’offrande de sa vie.

Au fil de la liturgie

Agenda liturgique

Mont-Saint-Michel  Le 28 septembre 2017

Fête de saint Michel

Jeudi 28 septembre

vigiles : RDV à l'entrée de l'abbaye à 20h30 

 

Vendredi 29 septembre

Laudes : RDV à l'entrée de l'abbaye à  6h50 

 

Messe : RDV à l'entrée de l'abbaye à  12h00

 

Vêpres : RDV à l'entrée de l'abbaye à  18h30

 

 

 

Attention, plan VIGIPIRATE : les valises, les sacs à dos et objets coupants ne sont pas autorisés dans l'abbaye.


Vézelay  Du 14 au 15 octobre 2017

À l’écoute des Vêpres de Monteverdi

Ogives

C’est en 1610 que Claudio Monteverdi crée ses Vespro della Beata Vergine, un monument essentiel de l’histoire de la musique. Réussissant en effet la synthèse de l’écriture ancienne et de la modernité baroque, Monteverdi offre une œuvre qui donne à entendre tout son génie et toute son intensité spirituelle. Cette session prendra le temps de l’écoute en cherchant à éclairer le discours musical et à en laisser résonner le souffle profond.

 

 

Avec Hélène Décis-Lartigau, musicologue

 

Infos et inscriptions sur basiliquedevezelay.org ou au 03 86 33 22 14.

Lieu : Maisons d'accueil et basilique

Contact