Fête de la Sainte Trinité - C

 La divine liturgie de l'amour

 


Célébrer la Trinité, 

c’est célébrer un mystère qui nous dépasse, 

c’est célébrer une Vie qui nous habite, 

c’est célébrer un Amour qui nous rassemble dans l’Unité. 

De Pâques en Pâques 

d’Incarnation en Résurrection 

l’homme passe de la vie d’ici-bas à la vie d’en haut. 

Il entre peu à peu dans cette circulation divine, 

dans ce mouvement d’Amour qui le précède depuis toujours. 

Il entre dans cette communion avec le Père, 

dans le Fils et par l’Esprit. 

Dans cette danse qui l’anime et le réjouit de l’intérieur. 

Dans ce mystère de Vie qui se dévoile à lui chaque jour 

et qui l’attend pour toujours. 

La Trinité est fondamentalement un mystère d’Amour. 

C’est un mystère à vivre plus qu’à étudier. 

C’est un mystère à accueillir et à rayonner. 

Mystère d’amour en expansion qui vient éclairer, fortifier, transformer, nos existences. 

Frères et soeurs, entrons dans ce mystère de la Trinité 

entrons dans cette divine liturgie par la voie de l’Amour. 



La Trinité est un mystère de Révélation. 

Mystère d’une Parole d’Amour, 

mystère d’une Charité manifestée et dispensée au coeur de notre Humanité. 

Mystère enveloppé de silence, 

silence du Père qui se dit tout entier dans le Verbe, au souffle de l’Esprit. 

Mystère qui devient pour nous, 

pour nos familles, pour nos communautés, 

un modèle de dialogue et de communication. 

Dans notre monde marqué par une abondance de messages, 

à travers la multiplicité de nos relations, 

nous avons besoin d’apprendre à communiquer, 

Communiquer, ce n’est pas forcement parler, 

c’est surtout aimer. 


Communiquer, c’est souvent écouter dans le silence 

et parler avec le coeur. 

L’Amour a besoin de se dire, de se révéler, 

et il se communique naturellement, 

mais il prend le temps d’écouter et de révéler. 

C’est pourquoi il faut du temps pour découvrir son poids d’éternité. 

Aussi Jésus nous le redit en ce jour, comme il l’a dit à ses disciples : 

« J’ai encore beaucoup d’autre chose à vous dire, 

mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. 

Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, 

il vous conduira dans la vérité tout entière. 

Ce qui va venir, il vous le fera connaître. » 

Il faut du temps à l’Amour pour se dire en Vérité 

pour se faire connaitre en profondeur, 

pour se manifester en totalité. 

L’Amour est patient, l’Amour mûrit avec le temps, l’Amour demande du temps. 

Il respecte les personnes dans leur mystère, 

il fait grandir les relations par l’écoute et l’attention, 

Ainsi l’Esprit de Vérité nous conduit à la Vérité tout entière, 

il nous introduit dans cette circulation d’Amour, 

il nous entraine dans cette communication. 

Il n’y a pas de communication vraie sans Amour, 

c’est pourquoi la Trinité pourrait nous enseigner le langage de l’Amour. 



La Trinité est aussi un mystère de communion dans l’Amour. 

Mystère enveloppé de Charité et de Bonté 

où Dieu notre Père nous montre sa Miséricorde. 

Par la mort et la résurrection de son Fils, 

il nous réconcilie avec Lui 

et il efface nos péchés par le don de son Esprit. 

Mystère qui devient pour nous un modèle de partage, de compassion et de pardon. 

Mystère de personne et de communion, 

qui devient pour nous modèle de vie familiale, sociale ou communautaire. 

Dans notre monde marqué par l’individualisme, et l’indifférence, 

nous avons besoin d’apprendre à vivre la communion. 

Dieu Trinité est en lui-même relation, échanges incessants, 

et communion interne dans la différence des personnes. 

C’est dans une communion des personnes que le Père est ce qu’il est, et il en est de même pour le Fils et l’Esprit. 

Et cette communion déborde ainsi jusqu’à nous en toute sagesse et intelligence, 

comme le dit l’épitre aux Éphésiens. 

Ainsi la Sagesse de Dieu peut-elle témoigner dans le livre des Proverbe 

« Le Seigneur m’a faite pour lui, 

principe de son action, 

première de ses oeuvres, 

depuis toujours. 

Et moi je grandissais à ses côtés. 

Je faisais ses délices jour après jour, 

jouant devant lui à tout moment, jouant dans l’univers, sur la terre et trouvant mes délices avec les fils des hommes » 

À mesure que grandissent les personnes, 

c’est la communion qui grandit également. 


Dans le Christ, nous sommes invités nous aussi à grandir dans l’Amour. 

Aimer, c’est grandir pour toujours, 

c’est élargir son regard aux dimensionss du monde, 

c’est dilater son coeur selon le coeur de Dieu. 

Aimer, c’est finalement accepter d’entrer dans cette sagesse de Dieu, 

sagesse qui veut que tous les hommes se laissent aimer, 

sagesse du Salut qui est folie pour les hommes 

sagesse qui nous rend attentifs à tout homme dans la foi, 

en le considérant donc comme “l'un des nôtres”, 

dans l’Unité du Corps mystique. 

Aimer, c’est donc partager les joies et les souffrances des frères; deviner leurs désirs et prendre soin de leurs besoins ;

leur offrir une amitié véritable et profonde. 

Peu à peu, la spiritualité de la communion transformera notre regard. 

Alors nous saurons voir ce qu'il y a de bon dans l'autre, pour l'accueillir et le valoriser comme un don de Dieu ; 

nous saurons donner une place à nos frères, en portant ensemble les fardeaux les uns des autres. 

Il n’y a pas de communion vraie sans Amour réel 

aussi la Trinité pourrait nous enseigner les gestes de l’Amour. 



Enfin la Trinité est un mystère de Joie et de Beauté dans l’Amour. 

Mystère enveloppé de Lumière et de Paix qui rayonne sur l’Homme et la Création. 

« À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, 

la lune et les étoiles que tu fixas, 

qu’est-ce que l’homme Seigneur pour que tu penses à lui, 

le fils d’un homme, que tu en prennes souci ? » 

chante le psalmiste. 

Mystère de Joie et de Beauté qui devient pour nous aujourd’hui modèle d’émerveillement et d’évangélisation, modèle de contemplation et de mission. 

Dans notre monde assombri par la désolation, la tristesse, ou la dépression, 

nous avons besoin d’apprendre l’émerveillement, nous avons besoin d’être introduit dans l’Espérance. 

Saint Paul nous redit à « nous qui sommes devenus justes par la foi : 

Nous voici en paix avec Dieu 

et nous mettons notre fierté 

dans l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu. 

Et l’espérance ne déçoit pas, 

puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos coeurs 

par l’Esprit Saint qui nous a été donné.» 

L’espérance ne déçoit pas car elle nous rappelle les promesses de Joie et de Beauté, 

Dieu est Beau et Dieu est joie. 

Joie divine qui déborde jusqu’à nous 

et qui nous invite à évangéliser à notre tour par la Beauté. 

Il n’y a pas d’évangélisation sans émerveillement dans l’Amour 

aussi la Trinité pourrait nous apprendre la joie et la beauté de l’Amour. 



Mystère de la Trinité 

Mystère d’une Parole de Révélation 

Mystère de Communion partagée dans l’Amour 

Mystère de Joie et de Beauté dans l’Amour. 


La Trinité nous convie à une liturgie d’éternité. 

Divine liturgie de l’Amour qui se communique dans l’écoute et la Parole 

Divine liturgie de l’Amour qui se partage et se célèbre dans la communion 

Divine liturgie de l’Amour qui se répand sur le monde et qui évangélise par la Joie et la Beauté. 

Très Haut Seigneur, 

Trinité bienheureuse, 

donne nous maintenant de célébrer cet Amour qui vous unit 

donne nous de communier à tes saints mystères 

donne nous de vivre dès ici bas en ta présence dans l’Amour. 

Méditer la Parole

22 mai 2016

Saint-Gervais, Paris

Frère Charles

 

Frère Charles

Lectures bibliques

Proverbes 8;22-31

Psaume 8

Romains 5,1-5

Jean 16,12-15