Magdala - le feu de Pâques

PDFImprimerEnvoyer

Venez prendre la lumière à la lumière dans déclin...

Le parking de Magdala... n'est pas qu'un parking ! Nous y avons vu jaillir le feu nouveau qui a réjoui nos cœurs en nous parlant de vie éternelle, donnée, redonnée, dans la mort et la résurrection du Christ. Et il brûlait ce feu ! Il a fallu plus d'une fois reculer prestement pour ne pas avaler quelque flamèche ou, qui sait, nous trouver nous-mêmes enflammés...

Voir le reportage photos (© FMJ)

Enflammés, de fait, nous l'étions ; et la joie remplissait nos cœurs quand nous suivions la flamme neuve du cierge pascal dans la nuit déjà obscure jusqu'à la chapelle où elle brille désormais au sommet d'une vis de pressoir à vin, symbolique oblige ! Au bout de trois jours plutôt glacés, le feu de la nuit de Pâques a réchauffé les cœurs de tous ceux qui sont venus vivre ces jours avec la communauté de Magdala : Mgr Hubert Barbier, évêque émérite de Bourges, le Père Eric Vinçon, formateur au séminaire d'Orléans, lui aussi du diocèse de Bourges, qui nous ont permis de vivre ces grandes liturgies ; et plusieurs amis et fidèles ou voisins. Merci à chacun pour cette aventure partagée : de la mort à la vie... Y a-t-il plus grande aventure ?