À l'écoute des Pères

 

«À l'écoute des Pères» vous propose chaque jour un texte d'un Père de l'Église en lien avec le thème du jour de la retraite de Pentecôte 2010.

 

 

Samedi 22 mai - Le Corps vivifié par l’Esprit

De Hugues, moine de Saint-Victor au XIIe siècle

De même que le souffle de l’homme passe par la tête pour descendre vers les membres et les vivifier, ainsi l’Esprit Saint vient aux chrétiens par le Christ. La tête, c’est le Christ ; le membre, c’est le chrétien. Il y a une tête et de nombreux membres, un seul corps formé de la tête et des membres, et dans ce seul corps un unique Esprit qui est en plénitude dans la tête et en participation dans les membres. Si donc il n’y a qu’un corps, il n’y a aussi qu’un seul esprit. Qui n’est pas dans le corps ne peut être vivifié par l’Esprit, selon cette parole de l’Écriture : «Qui n’a pas l’Esprit du Christ, celui-là n’est pas du Christ» (Rm 8,9), car celui qui n’a pas l’Esprit du Christ n’est pas membre du Christ. Rien de ce qui fait partie du corps n’est mort ; rien de ce qui est séparé du corps n’est vivant. C’est par la foi que nous devenons membres, c’est par l’amour que nous sommes vivifiés. Par la foi nous recevons l’unité, par la charité nous recevons la vie.

Par analogie avec le corps humain, la sainte Église, c’est-à-dire l’ensemble des croyants, est appelée Corps du Christ, et parce qu’elle a reçu l’Esprit du Christ, dont la présence chez un homme est indiquée par le nom de chrétien que le Christ lui donne. Ce nom désigne en effet les membres du Christ, ceux qui participent à l’Esprit du Christ, ceux qui reçoivent l’onction de celui qui est oint ; car c’est du Christ que vient le nom de chrétien, et Christ veut dire oint ; oint de cette huile de joie qu’il a reçu en plénitude pour la donner en partage à tous ses compagnons, comme la tête aux membres du corps. «C’est comme l’huile qui, versée sur la tête, descend sur la barbe, et de là s’écoule jusqu’au bord – c’est-à-dire jusqu’à l’extrémité – du vêtement» (Ps 132,2), pour se répandre partout et tout vivifier. Quand donc tu deviens chrétien, tu deviens membre du Christ, membre du Corps du Christ, participant de l’Esprit du Christ.


Traité des sacrements de la foi chrétienne II, 1-2