26 janvier 2014 - Une nouvelle charge pastorale confiée aux Fraternités Apostoliques de Pistoia

Imprimer

L’Évangile à la rencontre de la Ville

Depuis fin janvier, notre évêque Mgr Mansueto Bianchi nous a donné officiellement la charge paroissiale de la Basilique Notre-Dame de l’Humilité, en plus de la paroisse Saint-Paul, deux paroisses voisines au cœur du centre ville. De cette magnifique basilique mariale, l’évêque désire que nous fassions un centre spirituel marial pour tout le diocèse et un lieu – source pour l’évangélisation.

Voir le reportage photos (© FAJ)

Voici quelques extraits de son homélie du 26 janvier dernier :


«… Il me paraît important pour la communauté chrétienne de Notre Dame de l’Humilité, qu’en recevant son nouveau curé, elle entende l’appel à raviver la dimension évangélisatrice, se redécouvrant comme communauté chrétienne donnée à la Ville, au service de la Ville, en un certain sens placée au cœur de la Ville. Au cœur des villes, vous devez être une source de vie qui se déverse sur le monde, vers ceux qui ne viendraient jamais dans une église, qui hochent la tête en disant : «Cela ne m’intéresse pas», vers ceux qui sont contre l’Église… Sortir vers les personnes comme elles sont. Parce que les gens ont le droit d’être comme ils sont ! Ce sera l’Evangile qui les changera et la rencontre avec le Seigneur qui les transformera. Nous ne pouvons pas penser d’évangéliser des personnes déjà parfaites, prêtes tout de suite à embrasser la Foi, parce que la réalité n’est pas comme cela. L’évangélisation et le martyre ont toujours fonctionné de pair depuis les premiers siècles de l’Église jusqu’à nos jours.


Voici le don que le Seigneur vous confie, à travers la conduite de votre nouveau curé : être une communauté chrétienne qui, avec les autres communautés paroissiales du centre ville, va  vers la Ville, où convergent la vie de tant de personnes. Vous me direz : «C’est déjà beaucoup quand une personne entre dans une église, qu’elle trouve quelqu’un qui l’accueille, qui lui indique où pouvoir se confesser, où rencontrer un prêtre…». C’est vrai que c’est déjà beaucoup de pouvoir trouver un prêtre… Et je prie pour qu’ici, à Notre-Dame de l’Humilité, vous le trouviez de manière disponible et stable. Mais c’est encore plus important de sortir de l’église pour aller à la rencontre des gens, comme l’a fait Jésus. En effet, Il n’a pas ouvert à Capharnaüm un bureau d’accueil, mais Il est sorti sur les places et s’est fait pèlerin au cœur des villes. Voilà se que doit faire en premier un prêtre de paroisse : sortir à la rencontre des gens, puis former des chrétiens évangélisateurs.


Et je prie le Seigneur, par l’intercession de la Vierge Marie, pour que le chemin de l’Evangile se poursuive et se renforce. Et que le service paroissial du Père Giordano et de toute la fraternité apostolique de Jérusalem, frères et sœurs, soit essentiellement un service missionnaire, un service d’évangélisation. L’Evangile qui retourne à la rencontre de la Ville, un signe de nouvelle alliance entre évangile et rue, parce que c’est notre futur.»


Le diocèse a confié également le presbytère de la Basilique à la fraternité des sœurs qui depuis bientôt 3 ans aspiraient à trouver un espace plus approprié aux besoins communautaires.

 

Merci Seigneur !


Facebook Google Twitter