Pistoia - Mission à la Trinité-des-Monts du 5 au 7 avril 2014

PDFImprimerEnvoyer

Témoignage d’Elena, de la fraternité des jeunes

«Que dire ? C’était ma première expérience d’évangélisation et si je devais la décrire avec un adjectif, ce serait certainement celui d’’INTENSE’ ! Ce fut effectivement trois jours de grâces vraiment profondes qui m’ont changée en positif, me donnant la grâce d’accueillir davantage Jésus dans ma vie quotidienne.

Voir le reportage photos (© FAJ)

 

Nous sommes arrivés à la Trinité des Monts, samedi 5 avril et après un bon temps d’invocation de l'’Esprit Saint et de lectio divina, nous avons pu commencer avec les autres missionnaires et frères et sœurs le temps d’évangélisation. Beaucoup de personnes provenant du monde entier, entrant dans l’église et voyant l’adoration en cours, ont demandé des informations et ont voulu à leur tour écrire leurs intentions de prière et les présenter devant Jésus. En ces moments-là, j’éprouvais une joie immense car je percevais que j’étais en train d’aider les gens à rencontrer Jésus. Le soir, nous sommes allés sur la place Navone et la place d’Espagne et beaucoup d’enfants et de jeunes se sont unis à nous pour danser et chanter le Seigneur.

 

Le second moment important fut la rencontre avec 120 élèves de l’école de la Trinité-des-Monts, lundi, sur le thème : 'Je suis venu pour qu’ils aient la vie'. Après un temps de catéchèse et d’adoration, beaucoup d’élèves ont fait la démarche de la confession ainsi que d'écrire leurs intentions de prière au Seigneur. À ce moment-là, nous étions dans la joie, parce que la présence de Jésus les avait remplis de paix et les avait approchés de son Cœur. Puis dans le jardin de la Trinité, ils se sont répartis en groupe pour entrer plus profondément dans la signification de la confession à travers différents jeux et activités.


Durant l’évangélisation, un petit germe de Foi, d’amour… est entré dans chaque personne à qui nous avons parlé, mais aussi en chacun de nous, petits missionnaires, parce que en évangélisant, nous sommes nous aussi évangélisés !»

Elena