Fin d'année à la Trinité-des-Monts

PDFImprimerEnvoyer

Un lieu carrefour, qui entraîne à s’élancer ensemble vers Dieu

Voir le reportage photos (© FMJ)

Fin d’année pastorale et fin d’année scolaire : l’occasion d’essayer quelques nouveautés, de s’ouvrir un peu plus à l’accueil. Jérusalem entend toujours l’appel à élargir l’espace de sa tente. Dimanche 25 mai dernier, c’était le 6ème dimanche du temps pascal mais c’était aussi la fête de Sainte Madeleine-Sophie Barat, la fondatrice des sœurs du Sacré-Cœur. Ce jour il y a 50 ans naissait «l’Association des ex-alunne du Sacré Cœur» qui regroupe des anciennes étudiantes de l’école. L’occasion pour elles de se retrouver pour une messe d’action de grâce suivie d’un concert très apprécié du chœur de l’école. Le tout s’est conclu par un déjeuner à la maison d’accueil en présence de certaines anciennes sœurs du Sacré-Cœur, très heureuses de nous voir honorer avec tant de joie et de ferveur la mémoire de leur fondatrice.

 

Ce sont aussi les élèves en fin d’étude qui se retrouvent à l’église pour prier et recevoir de la « praeside » (chef d’établissement) un évangile en nourriture pour la route… Cette année, les plus jeunes qui achevaient le parcours de la «scuola media» (l’équivalent du collège) se sont joints aussi à l’office du milieu du jour, adapté pour la circonstance, avec commentaire encourageant de Michel-Marie à partir des témoignages écrits par les jeunes eux-mêmes. Les jeunes étaient répartis sur leur banc de prière au sein de groupe des frères et sœurs : sagesse et intégration facilitées, communion manifestée !

 

Enfin, la messe de fin d’année, présidée par le responsable de la pastorale des vocations du diocèse de Rome, don Maurizio Mirilli, était encore, en ce 6 juin, un grand moment  de partage avec jeunes, parents, personnel, enseignants et communauté… dans le jardin du domaine. Suivaient ensuite jeux et discussions, et inauguration d’un espace de lecture pour les plus petits, qui achevaient de donner un goût d’Evangile et d’Eglise famille à ce lieu de travail et de prière.

 

La Trinité est un lieu carrefour, qui peut être un lieu de conversion mutuelle, et d’entraînement à s’élancer ensemble vers Dieu.

fr Jean-Marie