Lundi 29 novembre

Un homme comblé de grâces

La figure de David qui guide notre prière toute cette semaine, semble exceptionnelle : voilà un homme qui, dès l’enfance, est choisi par le prophète Samuel, de préférence à tous ses frères, et qui reçoit l’onction d’huile l’emplissant de l’Esprit de Dieu, faisant de lui un grand roi et l’ancêtre du Messie attendu. Cette histoire ne nous apparaîtrait-elle pas bien lointaine ? Et cependant, chacun de nous est un nouveau David, car chacun de nous est choisi par Dieu, «élu en lui dès avant la fondation du monde» (Éphésiens 1,4) ; chacun de nous est «beau», comme David, de la beauté de Dieu qui l’a créé à son image et ressemblance ; chacun de nous, à son baptême, a reçu l’onction qui l’a fait «prêtre, prophète et roi» et lui donne part à l’Esprit Saint. «Merveille que je suis et que tes œuvres !» (Psaume 139,14)..

 

1 Samuel 16,1.4-13
[1] Le Seigneur dit à Samuel : «Emplis d’huile ta corne et va ! Je t’envoie chez Jessé le Bethléemite, car je me suis choisi un roi parmi ses fils.» (…) [4] Samuel fit ce que le Seigneur avait ordonné. Quand il arriva à Bethléem, les anciens de la ville vinrent en tremblant à sa rencontre et demandèrent : «Ta venue est-elle de bon augure, voyant ?» - [5] «Oui, répondit Samuel, je suis venu offrir un sacrifice au Seigneur. Purifiez-vous et venez avec moi au sacrifice.» Il purifia Jessé et ses fils et les invita au sacrifice. [6] Lorsqu’ils arrivèrent et que Samuel aperçut Eliab, il se dit : «Sûrement, le Seigneur a son oint devant lui !» [7] Mais le Seigneur dit à Samuel : «Ne considère pas son apparence ni la hauteur de sa taille, car je l’ai écarté. Les vues de Dieu ne sont pas comme les vues de l’homme, car l’homme regarde à l’apparence, mais le Seigneur regarde au cœur.» [8] Jessé appela Abinadab et le fit passer devant Samuel, qui dit : «Ce n’est pas lui non plus que le Seigneur a choisi.» [9] Jessé fit passer Shamma, mais Samuel dit : «Ce n’est pas lui non plus que le Seigneur a choisi.» [10] Jessé fit ainsi passer ses sept fils devant Samuel, mais Samuel dit à Jessé : «Le Seigneur n’a choisi aucun de ceux-là.» [11] Il demanda à Jessé : «En est-ce fini avec tes garçons ?», et celui-ci répondit : «Il reste encore le plus jeune, il est à garder le troupeau.» Alors Samuel dit à Jessé : «Envoie-le chercher, car nous ne nous mettrons pas à table avant qu’il ne soit venu ici.» [12] Jessé l’envoya chercher : il était roux, avec un beau regard et une belle tournure. Et le Seigneur dit : «Va, donne-lui l’onction : c’est lui !» [13] Samuel prit la corne d’huile et l’oignit au milieu de ses frères. L’esprit du Seigneur fondit sur David à partir de ce jour-là et dans la suite.

 

Seigneur, je te rends grâce pour ton amour qui m’a choisi et voulu de toute éternité. Je te rends grâce pour les dons que tu as déposés en moi, et d’abord pour le don du baptême qui, en ton Fils unique, m’a fait redevenir ton fils – ta fille – bien-aimé. Ne permets pas, Seigneur, qu’au fil des jours ce souvenir de ta miséricorde s’estompe et que je laisse en moi ternir ta ressemblance. Donne-moi de te reconnaître en tous les hommes, mes frères, que tu as créés aussi dans ton amour, porteurs de ton image et animés de ton Esprit, toi qui es notre Père qui veut que tous tes enfants soient sauvés. Amen.