Les Veilleurs de Strasbourg en récollection à Marienthal

PDFImprimerEnvoyer

C'est par le chant des Laudes à Saint-Jean que nous avons commencé notre retraite annuelle pour un temps d'amitié, de partage convivial, d'enseignement. Arrivés à Marienthal, nous avons été reçus avec amour par la communauté des Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre, dans un magnifique écrin de verdure et une belle basilique.

 

 

Dans la matinée, une sœur nous a donné un premier enseignement sur la prière et l'adoration. La prière est un sujet «extrêmement vaste». Nous avons donc pris comme point de départ une catéchèse de Benoît XVI sur la prière dans différentes religions. Nous avons ensuite découvert comment la Parole de Dieu parle de la prière, dans les deux Testaments. La prière est la vie avec Dieu. Étant tous membre du corps mystique du Christ, notre louange à Dieu est en harmonie avec ceux qui prient dans le ciel. Nous devons offrir au Seigneur un culte spirituel, comme nous y invite saint Paul. Notre prière et l'offrande de nous-mêmes cherchent à rejoindre le Christ dans sa prière, vu que le Christ avait reçu du Père cette mission. Notre prière personnelle puise dans les psaumes, la Parole de Dieu.

 

Après cet enseignement, nous avons rejoint toute la communauté pour l'Eucharistie avant de pique-niquer dans le parc. Dans l'après-midi, nous avons eu un second enseignement à partir de deux livres du Père M. J. le Guilloux - Un chemin pour la prière et Vivre en amitié avec Dieu. Ce dominicain, théologie et contemplatif français, a consacré la première partie de sa vie à la recherche de l'unité entre les chrétiens et la seconde partie à aider la congrégation des Bénédictions du Sacré-Cœur de Montmartre à se structurer spirituellement et théologiquement.  Au cours de cet enseignement, nous avons abordé la prière d'adoration en nous fondant sur des passages de l'Évangile.

 

 

Puis nous sommes passés à la pratique avec un temps d'adoration et les Vêpres. Nous avons ensuite eu la possibilité de poser diverses questions à la communauté pour découvrir «sa spiritualité, son charisme, sa mission». Après le dîner et un petit temps libre, nous avons terminé notre première journée par le chant des Vigiles. Le dimanche, après les Laudes avec la communauté et le petit déjeuner, un nouvel enseignement nous a fait entrer dans le mystère du Père à travers le Notre Père, en se fondant à nouveau sur un livre du Père M. J. le Guilloux - Entrons dans la prière du Seigneur - et sur l'Evangile selon saint Jean : tout un programme. La messe dominicale avec la paroisse et la communauté dans la basilique a été suivie par un déjeuner auquel ont participé presque tous les Veilleurs, certains nous ayant rejoints en cours de route. Nous sommes rentrés en fin d'après-midi, après les Vêpres et le salut du Saint Sacrement.