La famille, don de Dieu

10-09-2010

Imprimer

Session des familles d'Ossun

Ce dimanche 15 août 2010, Notre-Dame de Garaison accueille dans sa bienveillance maternelle une centaine de paroissiens et amis de la Fraternité d'Ossun, toutes générations confondues. En cette fin d'après-midi ensoleillée, c'est un véritable débarquement familial qui envahit les couloirs du lycée de Garaison : lits pliants, matelas, oreillers, couvertures, poussettes, jouets, provisions mais aussi instruments de musique de tous genres, carnets de chants ou encore ornements et objets liturgiques, sans oublier les ballons et les skateboards... tous sont parés pour vivre trois jours intenses de cœur à cœur avec le Christ.

Voir le reportage photos (© FAJ)

 

S'ensuit une ribambelle d'enfants fous... euh non... d'instants fous et forts qui permettent à chacun de vivre la session de manière adaptée à son âge : Garderie (même les adultes voudraient y rester !), éveil à la foi et catéchisme avec jeu et bricolages, enseignements, partages et méditations pour les plus grands, adoration, confessions et Eucharistie pour tous.

 

«La famille dans le projet de Dieu», «la famille, lieu de pardon et de joie», échanges et témoignages de couples qui se poursuivent jusque dans les jardins ou le réfectoire, tout nous rappelle la joie de la famille humaine au coeur de la famille du Christ qu'est l'Église. Des temps très forts, comme la prière des frères en famille, offrent à tous un souffle nouveau pour vivre leur vocation dans le monde, guidés par les Béatitudes. Comme il est beau de voir les membres d'une même famille s'approcher du Saint-Sacrement ! Chacun vient tel qu'il est, avec les présents et les absents de sa propre famille, vivre l'expérience de la communion des saints au coeur même des familles !

 

Mais toutes ces «bondieuseries» seraient vaines si nous ne les mettions en pratique... Alors, pour nous permettre d'exercer la charité fraternelle, les frères et soeurs d'Ossun ont organisé un tournoi de pétanque, un tournoi de foot et un quizz biblique ! L'importance c'est de participer selon ses talents et son âge et de faire participer les autres ! Résultat ? Beaucoup de joie et de bonne humeur !

 

Et pour finir en beauté, nous avons assisté, émerveillés, à un spectacle joué par les enfants et les ados. Chants gestués, danses, petites pièces nous rappellent les miracles de l'Amour Miséricordieux de Jésus pour les hommes (Marie-Madeleine, reniement de Saint Pierre...). Nous repartons alors heureux et ressourcés pour l'année entière.

 

Merci à tous et à l'été prochain !

Marie Charrot


Facebook Google Twitter