Les Fraternités ‘d’Ossun’ à Tarbes !

03-10-2013

Imprimer

«Allez vers la ville» (Marc 14, 13)

Les Fraternités Apostoliques de Jérusalem dans leur réalité française vivent une nouvelle étape. Alors que les Fraternités Apostoliques «italiennes» vivent depuis le début une réalité citadine, puisqu’elles sont nées dans une paroisse en ville, à Pistoia, les Fraternités «françaises» ont d’abord grandi «à la campagne», se voyant confier un ensemble paroissial toujours plus élargi, mais en zone rurale.

 

L’appel de notre nouvel évêque, monseigneur Nicolas Brouwet, à venir nous implanter en ville à Tarbes, à la cathédrale, correspond à la vocation citadine de la spiritualité de Jérusalem, mais représente aussi une nouveauté de taille pour nos Fraternités… et pour nos paroissiens ! Les mois à venir nous permettront de mieux mesurer la signification et les implications de ce déplacement de nos deux Fraternités, qui se sont vu confier quatre missions par notre évêque, à l’intérieur de la charge paroissiale :
• permettre que la cathédrale réponde à sa vocation d’être un lieu de prière et de communion au cœur du diocèse.
• l’apostolat auprès des jeunes et des familles, avec notamment un engagement au sein des écoles privées, de l’aumônerie publique et auprès des scouts de la ville de Tarbes.
• celle plus largement de l’évangélisation, du témoignage.
• celle de mettre en place une année de « Fondation spirituelle » : année propédeutique pour le diocèse, permettant une formation et un discernement pour les candidats au séminaire.

Nous rendons grâce pour la célébration d’installation à la cathédrale Notre-Dame de la Sède par notre évêque le dimanche 8 septembre, fête de la Nativité de la Vierge Marie, pour le soutien et la présence fraternelle des membres des Fraternités Monastiques présents à cette occasion, pour tous les paroissiens qui nous manifestent leur accueil, leur soutien, et qui viennent déjà fidèlement partager notre vie de prière.

Voir le reportage photos (© FMJ)

Petit aperçu historique pour mieux nous connaître

Nées en 1995 à Ossun, bourg d’environ 2500 habitants situé entre Tarbes et Lourdes, les Fraternités Apostoliques ont d’abord répondu au désir d’un prêtre, le Père André Cabes, de ne pas vivre la responsabilité paroissiale seul, comme curé, mais entouré d’une équipe : pour mieux faire face aux exigences diverses du ministère paroissial, vivre une vie commune et se soutenir dans une vie de prière régulière.

Dans un premier temps, ce projet avait un caractère expérimental, puis la vie communautaire s’est structurée davantage, quand ses membres ont choisi de se nourrir de la spiritualité des Fraternités Monastiques de Jérusalem : ils ont reconnu le Livre de Vie comme tracé spirituel, et se sont rattachés à la Famille de Jérusalem en 1998 pour vivre en paroisse ses principaux axes : vie fraternelle, prière, silence, travail et partage. La dimension contemplative des Fraternités Apostoliques est vécue au quotidien dans la liturgie commune, qui comprend les offices et une heure d’adoration, et des temps de prières personnels comme la lectio divina (méditation de la Parole de Dieu).

Depuis 2009, les liens entre les Fraternités Apostoliques de Pistoia (Toscane, Italie) et d’Ossun se sont resserrés. Ces Fraternités sont nées séparément à l’origine, mais avec un même désir : vivre le charisme de Jérusalem en paroisse.

Aujourd’hui, Ossun fait toujours partie de l’ensemble paroissial confié aux Fraternités Apostoliques, mais celui-ci s’élargit à plusieurs églises et chapelles de Tarbes – dont Saint-Martin, Saint-Michel et Sainte-Anne. Les Fraternités habitent désormais à Tarbes, dont la cathédrale devient le lieu principal de leurs célébrations liturgiques et de leur rayonnement apostolique.

Sœur Sylvie-Marie


Facebook Google Twitter