Le coin des routiers - témoignages et prière

PDFImprimerEnvoyer

Bienvenue dans le coin des routiers, espace témoignage et prière.

Pour proposer un témoignage ou une prière, utilisez le formulaire qui se trouve dans la colonne de droite. Dans la mesure où ils sont publiables, ils seront partagés à l'ensemble des «routiers» sur cette page.

 

 

En pèlerinage vers le sommet

Ce temps de ressourcement réalise au jour le jour son œuvre de libération dans nos corps et dans nos âmes... Nous sommes en pélerinage vers le sommet. Celui de Pâques, explosion de la Vie. «Joie quand on m'a dit : Allons à la Maison du Seigneur, et nos pieds s'arrêtent à tes portes, Jérusalem !» (Psaume 122). En ces temps de crise et de difficultés subies, que la frugalité choisie pendant ce Carême permette des partages concrets avec nos frères plus démunis, proches de nous, ou plus éloignés. Dans l'enthousiasme d'une appartenance à la même communauté !

Jean-Paul, Yenne
Une route de consolation

Merci du fond du cœur pour ce bel itinéraire spirituel vers Pâques ! Merci en particulier pour l'étape qu'a été cette 5e semaine et pour les paroles de consolation reçues.

Anne
Veiller une heure ?

J'étais fatiguée, ce soir, et je traînais vraiment les pieds : une heure de lectio après une journée au bureau ?! J'avais sommeil. Je bâillais. Je ne pensais qu'à une chose : parcourir le texte et puis dodo. Justement... «Quoi, vous ne pouvez pas veiller une heure ?!» Formulée comme ça, la question secoue. En effet... je ne sais pas trop... oui... non... peut-être... «Je ne savais pas répondre», exactement comme eux. Et soudain, au milieu de cette interrogation, je me rends compte que je ne suis plus fatiguée, que le sommeil a reculé, et qu'à l'invitation «levez-vous», il m'est tout à fait possible de répondre. Efficace est la Parole de Dieu. Jamais elle ne cessera de me surprendre.

Marianna, Levallois
Croire, espérer

Merci de cette démarche, et merci pour ceux qui acceptent de prier avec les «routiers». J'aspire avec un grand désir à vivre cette marche vers Pâques, j'ai tellement besoin de croire, de garder espérance...

Sarah, Nantes
Toutes les catastrophes du monde...

«Toutes les catastrophes procedent de nous même...» Je commence la retraite en lisant ces mots... Je suis en retard de quelques jours, cependant dans mon cœur ces mots étaient déjà imprimés : je vous écris de la Martinique où nous vivons une situation sociale très difficile. Quelles sont nos responsabilités de Chrétiens dans ces souffrances qui en fait sont mondiales ? À quoi le Seigneur nous appelle-t-Il ? Voilà des questions dont les réponses ne peuvent se trouver que dans la contemplation du mystère divin. Alors en ce début de carême, mon désir est que nous allions tous au désert pour imiter l'agir du Christ dans nos épreuves qui ne sont que des appels à aimer comme Lui aime. Merci de prier pour nous et tous ceux qui vivent les mêmes situations.

Ingrid, Martinique

 

Un chemin vers le baptême

Fin de la première semaine de la route de Pâques, j'entre paisiblement dans la seconde avec dans le cœur l'assurance que Pâques cette année sera vécue comme jamais auparavant. Je revis mon chemin vers le baptême. Jésus me porte et ma croix n'en est que plus légère. Merci à toute l'équipe de la Route de Pâques ! Soyons fortifiés en CHRIST.

Wefa, Paris

 

Oser prendre la route

Mercredi des Cendres. Nous entreprenons la route empoussiérée par la crise économique qui fragilise toujours davantage les plus pauvres, et par les incendies qui ont balayé les espaces australiens ou les maisons de Gaza. Nous quittons les tas d'ordures sur lesquels, avec Job, nous étions assis, désespérant en nous remémorant des âges d'or enjolivés. Nous avons décidé de «nous retourner», de changer de cap. Invités à un cœur à cœur personnel avec Celui qui sera notre guide, et à un partage avec nos compagnons de vie au quotidien et avec les pèlerins d'un jour rencontrés aux étapes, nous allons cheminer. Osant prendre la route dans l'obscurité, certains que nous sommes de trouver, au bout de quarante jours de pérégrination, la Lumière. Ce qui compte déjà, c'est que nous avons décidé de partir ; pour le reste faisons confiance.

Jean-Paul, Savoie
La Route de Pâques au Congo Brazzaville

Je suis la retraite depuis Brazzaville en République du Congo – Afrique centrale – où tout le monde n'a pas accès à internet. Je me suis permis de photocopier la Route de Pâques et l'ai donnée à ce jour à une vingtaine de personnes. Ce matin, l'un d'entre eux m'a dit qu'il a pleuré, il se nomme Max et il se sent maintenant fort car lorsqu'il a lu les textes il ne pouvait que pleurer ; sa fille vient de subir une opération et est toujours à l'hôpital. Il remercie le Seigneur pour avoir reçu les textes de la première semaine et souhaite continuer. Il n'est pas catholique mais des nouvelles Églises évangéliques au Congo. Merci de prier pour tous ceux qui recevront des photocopies de la Route. Merci de prier pour Max et sa famille.

Nadia, Brazzaville - Congo
Etty Hillesum

Merci de nous inviter à cheminer sur la route qui nous mène vers Pâques avec Etty Hillesum. Elle est l'exemple même de l'amour de l'autre, sans aucune exclusive. Elle nous invite aussi à sans cesse considérer que la vie est belle et pleine de sens. Elle nous invite enfin à prier pour le peuple Juif et pour le temps présent.

Bernard, Paris